Loading...
© Marcus Gloger

Itinéraire cyclable Glan-Blies

Vélo

De la France à la région de la Nahe en passant par la région de la Sarre à l’est et le Palatinat septentrional, l’itinéraire s’étend le long de la Blies et de la Glan, deux des principaux affluents de la Sarre et de la Nahe. Il n’est marqué par aucune longue côte, uniquement par quelques montées courtes effectuées sur des chemins indépendants. Par conséquent, il peut être emprunté par tous en toute simplicité et sécurité.

  • Type Vélo
  • Difficulté Facile
  • Durée 9:00 h
  • Distance 126,8 km
  • Montée 152 m
  • Descente 201 m
  • Point le plus bas 132 m
  • Point le plus haut 267 m

Description

L’Itinéraire transfrontalier de Glan-Blies s’étend sur 130 km depuis Sarreguemines en Lorraine jusqu’à Staudernheim (Nahe) en traversant la vallée de la Blies et en longeant la Glan dans le Musikantenland (« pays des musiciens ») dans la région de Kusel. La proximité avec les rivières garantit non seulement un parcours plat mais offre également des paysages exceptionnels et très contrastés. L’itinéraire emprunte de larges pistes et conduit sur des voies ferrées désaffectées ou à proximité de la ligne de cyclo-draisine à l’écart des voies de circulation routière. Par conséquent, il convient tout particulièrement aux familles avec des enfants.

Au sud-ouest, l’Itinéraire cyclable Glan-Blies rejoint le réseau de la Sarre et emprunte l’Itinéraire cyclable de la Nahe au nord. Entre Waldmoor et Altenglan, il constitue une partie de la Véloroute de Rhénanie-Palatinat.

Sarreguemines – Bliescastel, env. 34 km

La ville est située à l’embouchure de la Blies dans la Sarre et est réputée pour son industrie de la céramique. Nous vous recommandons une visite du casino idéalement situé sur la rive de la Sarre. En traversant la réserve de biosphère de Bliesgau, vous parvenez à Gersheim avec son domaine d’orchidées. En suivant la bucolique rivière Blies, vous arrivez bientôt à la ville d’étape nocturne de Bliescastel. Cette ville thermale fait partie de la route baroque. La vieille ville pittoresque avec ses fontaines, ses cours intérieures et ses bâtiments baroques vous plaira à coup sûr !

Bliescastel – Waldmohr, env. 34 km

À peine en selle, vous atteindrez le musée romain de Schwarzenacker. À travers le paradis des cigognes de Beeden, vous atteindrez Hombourg où les grottes de Schlossberg (« Schlossberghöhlen »), les ruines du Hohenburg et le château Karlsberg valent le coup d’œil. La cabane de pêcheur sur l’étang de Mohrmühl (« Mohrmühlweiher ») près de Waldmohr est un lieu idéal pour se reposer.

Waldmohr – Altenglan, env. 30 km

Des paysages et des chemins variés. Depuis Waldmohr, l’itinéraire s’effectue sur l’ancienne voie ferrée de la vallée de la Glan. Après Schönenberg-Kübelberg, le lac d’Ohmbachsee et le musée de la taille de diamants (alternative de route 1) valent le détour. La nature intacte depuis de nombreuses années offre de formidables vues. L’itinéraire est marqué par de magnifiques localités, des restaurants et des routes secondaires loin de la circulation.

Altenglan – Staudernheim, env. 40 km

Depuis Altenglan, l’itinéraire s’effectue majoritairement en parallèle de la ligne de cyclo-draisine. Vous accéderez alors à un sublime paysage regorgeant de trésors. Vous pourrez pratiquement atteindre la vallée de la Glan uniquement en roue libre et si vous vous sentez de réaliser une petite montée, vous pourrez opter pour l’alternative de route passant devant la chapelle de Hirsau. (Alternative de route 2) Que ce soit pour prendre la cyclo-draisine (uniquement sur réservation), rejoindre l’Itinéraire cyclable de la Lauter ou prendre un rafraîchissement, une grande agitation règne à la gare de Lautereck. L’itinéraire suit la Glan et traverse les champs où se dégage une atmosphère féérique. La prochaine étape est Meisenheim : la vieille ville historique mérite absolument que vous y fassiez un petit détour. L’embouchure dans la Nahe est visible dès le Disibodenberg, où Hildegarde de Bingen vivait et œuvrait. À la station de location de cyclo-draisine à Staudernheim, l’Itinéraire cyclable Glan-Blies débouche sur l’Itinéraire cyclable de la Nahe.

Fahrradhelm, Reparaturmaterial u.v.m. finden Sie in unserer Packliste auf der Internetseite.

Einkehrmöglichkeiten finden sich in Sarreguemines sowie entlang der Strecke im Biosphärenreservat Bliesgau zwischen Reinheim und Homburg. Ebenso die Innenstädte von Blieskastel und Homburg haben einige Einkehrmöglichkeiten zu bieten. Die Nachbarn in Rheinland-Pfalz locken mit Betrieben in Waldmohr und Schönenberg-Kübelberg bis nach Ulmet, Meisenheim und Staudernheim.

Entlang der Strecke finden sich verschiedene Unterkunftsbetriebe zum Übernachten. So steht einer abwechslungsreichen Tour nichts im Wege.

Info: www.glan-blies-weg.de

Sollten Sie an unserem Pauschalangebot mit 5 Übernachtungen interessiert sein, so können Sie dieses hier lesen und buchen.

Nur sehr wenige Streckenabschnitte sind nicht asphaltiert. Feine Waldböden oder auch geschotterte Wege bilden dort neben den asphaltierten Wegen die Beschaffenheit der Rad-Tour. Nur sehr wenige Steigungen sind auf der Tour zu finden. Eventuelle Umleitungen finden Sie in unseren „Bedingungen“ in der Kartengrundlage.

Der kostenlose Parkplatz am Bahnhof in Sarreguemines bietet den optimalen Einstieg in die Tour. Wenn Sie ab Reinheim oder Blieskastel radeln möchten, sind die kostenfreien Parkplätze am Europäischen Kulturpark, in der Florianstraße in Blieskastel sowie am Lautzkircher Bahnhof optimal.

Wenn Sie ab Staudernheim fahren möchten, bietet sich der Parkplatz am Bahnhof zum Parken an.

Der Glan-Blies-Weg eignet sich ideal um mit Bahn und Bus anzureisen, oder den ÖPNV für den Rücktransfer nach einer Streckenetappe zu nutzen.

Am südlichen End-/Startpunkt in Sarreguemines besteht über die Saarbahn-Linie S1 ein stündlicher Anschluss ab Lebach oder Saarbrücken. Am Homburger Hauptbahnhof besteht unter anderem Anschluss an die Regionalbahnen aus Richtung Neunkirchen/St. Wendel sowie aus Saarbrücken, Kaiserslautern/Mannheim. Im Verlauf des Glan-Blies-Weges zwischen Sarreguemines und Homburg fährt der täglich und stündlich verkehrende „Biosphärenbus“ der Linie 501 überwiegend parallel zur Radroute, sodass hier ein flexibles Ein- und Aussteigen möglich ist.

Zwischen Homburg und Staudernheim bestehen weitere Bahnanschlüsse Richtung Kaiserslautern über die Regionalbahnen RB 66 und RB 67. Der nördliche End-/ Startpunkt des Glan-Blies-Weges ist über die Bahnlinien RE3 (Saarbrücken-Frankfurt) sowie die RB 33 (Mainz-Idar-Oberstein) und RB 34 (Baumholder-Bad Kreuznach) erreichbar.

Die Fahrradmitnahme in Bussen und Bahnen ist im SaarVV unter der Woche ab 9:00 Uhr und am gesamten Wochenende kostenlos. Räder können nur bei ausreichender Platzkapazität mitgenommen werden.

Hier geht es zum SaarVV-Fahrplan.

Retrouvez-nous sur